LA SOURCE




Il existe en chaque être vivant, une lumière issue du créateur,
une étincelle divine, une mémoire originelle que les grecs nommaient "mnémosyne qui signifie la source"
qui n'est qu'amour crée par les hiérarchies de lumière, servante de cette énergie.
Et toutes les civilisations primordiales nous apportaient ce message :
nous devons élever notre conscience le temps de notre incarnation,
afin d'accèder à cet être de lumière en nous comportant bien les uns les autres,
en respectant la nature et en étant les gardiens des animaux.


SORCIÈRES, SOURCIÈRES

      

Sorcière, sortilège,
Tu as été diabolisée,
Et brulée sur le bûché 
De la honte et de la haine.

Pour avoir dansé en état de transe,
Afin de porter des soins à base de plantes
À tous les miséreux de la terre,
Ils t'ont torturé car ils voulaient tes secrets,

Devant les juges, il t'était reproché de vivre en forêt,
Parmis les arbres et les animaux que tu adorais,
Devant les juges, il t'étais reproché ta liberté,
Ta beauté sauvage et surtout ton insoumission,

Jadis tu t'appelais sourcière au lieu de sorcière ,
Car tes pouvoirs ancestraux venus de l'éther,
Te permettais de voir le passé, présent, futur,
Hautes vibrations issues de la source.


 
CHRONOS

 

Le temps est un démon,

Qui nous emporte d’un revers

Nous soumettant insolemment

De ne pas avoir su le dompter.

 

 

Chronos, création du démiurge,

est une prison sans cesse renouvelée,

à chaque secondes inlassablement,

Ironisant ainsi sur le vent éphémère de la vie

 

Je t’amènerai au-delà des ténèbres, 

Dans les hautes sphères spirituelles,

Là ou le temps n’existe pas,

Flâner et gouter aux fruits de la délicieuse nonchalance.

 

Il faudra pour cela vaincre les portes des dragons, 

Qui sont les obstacles de l’Homme incarné,

Afin d’accéder au jardin des Hespérides,

Et cueillir les pommes d’or, fruits de l’éternité.



  L’OR DES MAGES


                                                                                                                         
Substance ambrée comme une offrande
Elixir issu du vivant aux mille vertus 
Elles butinent inlassablement telle une danse 
Créant ainsi la quintessence élue.



DANS LE VENTRE DE LA MER


 

Bercée dans l'immensité profonde,
Mon âme  tu t'émeus dans l'onde,
Au coeur de l'origine du monde !


LE MESSAGER



Toi l'aigle noir, tu m'es apparu,
Le manuscrit dans tes pâtes crochues,
M'apportant sans détour,
La clarté de la lumière divine!



LITTLE PRINCESS



Petite princesse d'illusion,
Devenue reine de beauté,
Petite poupée de chiffon,
Voilà ton enfance envolée!