IMPULSION DE VIE !
                                                  Bipolarité picturale aux tonalités de pop art !


 Pour moi ne comptent que ceux qui sont fous de quelquechose, fous de vivre, fous de parler, fous d'être sauvés, ceux qui veulent tout en même temps, ceux qui ne baillent jamais, qui ne disent pas de banalités, mais qui brûlent, brûlent, brûlent comme un feu d'artifice.

Jack Kerouac


L'artiste, cet écorché vif, qui absorbe les moindres échos de l'âme même au coeur des ténèbres, qui les retranscrit par l'image, la poesie, la musique, et toutes les formes d'art, comme un témoignage sublimé, a pour souhait à peine avoué de faire une sorte de résonance en chacun de nous.   

 Plusieurs thématiques retranscrivent l'impulsion de vie comme la métamorphose, la fête, la renaissance, la résilience, les chemins de vie, la mythologie et bien d'autres. Elles sont amplifiées par des couleurs vives, des reliefs chaotiques, des coulures épaisses et qui vont s'évanouir sur une surface lisse comme du cristal. Cette bipolarité picturale sert une communion entre le monde du réel et le monde spirituel, entre violence et apaisement, entre le visible et l'invisible qui s'apparente au chamanisme.                                                                     


Résines, coulures, collages, inclusions diverses, reliefs, gravures, transparences, glacis, peinture vitrail, gestuelle, accident volontaire ou involontaire, rattrapage dans l instant, toutes ces techniques me sont nécessaires pour saisir avec plus de force l'intensité de l'émotion, humaine et animale, le souffle de vie et appuyer ainsi ma volonté artistique.
L'âme est au coeur de ma démarche et la création n'est aboutie pour moi, que lorsque les couleurs et les reliefs posés sur le support, renvoient l'impulsion de vie !
La beauté, un élan spirituel, comme un pansement de l'être au même titre que la bonté, ne peut prendre sens que en tant que passeur d'âme.



                                                     
                                    
 
De nombreux tableaux sont crées sur des supports translucides, tels que le plexiglas, verre synthétique etc... une transparence pour mieux suggèrer  le visible et l'invisible, et évoquer  ainsi le rien et le tout, l'univers comme une offrande ou tout nous est donné, ici et maintenant!!!!
               
. La lumière est éssentielle, elle donne une atmosphère étrange et puissante, elle renvoie à notre propre lumière intérieure.                                                                                                                                                                                                             
                   Ils  peuvent s’éclairer de l’intérieur par des rubans de leds intégrés dans un cadre où se placer près d'une fenêtre sur un chevalet en plexiglas transparent par exemple, et ainsi laisser passer la lumière du jour.


                                           
        
                                              

                                                                  
La création ! un état de grâce,  une méditation !

Lorsque je commence un tableau je rentre en méditation, je me laisse aller à la création sans savoir et sans trop vouloir où cela va m'emmener, c'est une immersion totale, j'ai cette étrange impression, que tout mon être est guidé par une force extérieure,   dans un espace où le temps est suspendu, dans un merveilleux moment de lâcher prise. Et lorsque je redescend de cet état, j'eprouve une immense joie d'avoir donné naissance à ce nouveau tableau. 


                                   

                                                                    

 Mes influences    

                   Enfant, j'ai éprouvée une grande émotion en voyant mon père exècuter "la danseuse etoile" d'Edgar Degas, au couteau. Les impréssionnistes ont été mes premières influences.        
 
  J'ai une grande admiration pour Jackson Pollock, expressionniste abstrait, dont l’influence a été déterminante sur le cours de l’art contemporain, notamment  le dripping (le laisser goutter) et le pouring (laisser couler), et Zao Wou Ki le maître de l'abstraction lyrique, des forces élementaires et du surgissement de l'être.

BIOGRAPHIE

 
 PARCOURS
                                                                                                                                                                               
- Ecole supérieure d'Art à Aix en Provence en 1984                                                                                                                  
 - Ecole de peinture décorative avec Françoide De Carles à Marseille "le Cana" en 2002   (félicitations du Jury) 
- Stages à France Art décoration à Peyrolles 2003
 - Stage initiation à la fresque
- Stage à Okhra au conservatoire des ocres à Roussillon (les techniques à la chaux avec Solène Delahousse et les stucs avec Vincent Tripart) en 2009

  PRIX

- PALME D'ARGENT A ARTOULOU'EXPO 2014 CATEGORIE PEINTURE FIGURATIVE

- 1 ier PRIX D'ART CONTEMPORAIN A LA SALLE PICABIA AUX MARTIGUES LE 03/05/2013
- 2 ième PRIX D'ART CONTEMPORAIN A LA SALLE PICABIA AUX MARTIGUES LE 15/05/2012
- PRIX AU 15 ième SALON D'ART PICTURAL ET DE SCULPTURE A L'ASTCAF DES BOUCHES DU RHÔNE 2004
- MEDAILLE DE BRONZE LE 29 NOVEMBRE 2003 AU CONCOURS INTERNATIONAL DES ARTS CONTEMPORAINS A L'ESPACE "FRANCE-ART" A PERTHUIS
- PRIX DE L'OEUVRE PAYSAGE LE 10 OCTOBRE 2003 AU CONCOURS DE PEINTURE ET SCULPTURE PHOCE'ART A LA GALERIE PHOCEA A MARSEILLE
- 3 ième PRIX DE FUSAIN SANGUINE CRAYON ET ENCRE LE 20 OCTOBRE 2001 AU SALON AUTOMNAL DE PAPIER ET DE L'EAU A GRANS
- 1ier PRIX D'AQUARELLE GOUACHE LE 25 OCTOBRE 1996 A L'OFFICE DE LA CULTURE A ROGNAC
                                                                                                                                                              

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                              AU DEBUT !


Au début c’était la peinture à l‘huile ( transmission paternelle) et les pastels, puis ce fut l‘acrylique surtout pour les peintures murales et les trompe-l’œil. L’aquarelle m’ a énormément apportée, et aussi la technique de l’encre que j’ exécute à ma façon, un peu japonisante . Pour les tableaux à l’huile j’utilise des enduits sur lequel je dépose une succession de glacis qui vont donner une couleur pure, mariage de l’épaisseur avec la transparence, auquel je rajoute du sable, de la feuille d’or et d’argent, des craquelures, du papier des brillants etc…

Mes techniques acquises après une formation en peinture décorative avec Françoise De Carles et plusieurs stages (les techniques à la chaux avec Solène Delahousses, fresques, stucs avec Vincent Tripart à Okhra à Roussillon) sont les patines à l’eau, à l’huile, enduits décoratifs, meubles peints avec légère restauration, faux marbre, faux bois, trompe l’œil et toujours les peintures murales, panoramiques, les techniques anciennes avec fabrication des produits tel que ceux à la chaux connue pour son mat velouté (patines à la chaux, badigeon…), les stucs avec finition à la cire ce qui donne un lustre inégalé ou au savon noir pour un aspect minéral, la colle de peau utilisée pour les meubles et la caséine.
SITE DECORATEUR :
http://brigittebresson.fr

     
     

 

Citations


Pour moi ne comptent que ceux qui sont fous de quelquechose, fous de vivre, fous de parler, fous d'être sauvés, ceux qui veulent tout en même temps, ceux qui ne baillent jamais, qui ne disent pas de banalités, mais qui brûlent, brûlent, brûlent comme un feu d'artifice.

Jack Kerouac


Le sort de la bougie est de brûler
Quand monte l'ultime volute de fumée
Elle lance une invit en guise d'adieu
Entre deux feux soit celui qui éclaire

François Cheng
                     
Nous riions, nous trinquons,
En nous défilent les meurtris, les blessés
Nous leur devons un devoir de mémoire
Car vivre c'est savoir que tout instant de vie est un rayon d'or sur une mer de ténèbres,
c'est savoir dire merci ! François Cheng


L'artiste est le témoin de vérité rendu accèssible par la force émouvante de ses images.

La beauté, domaine de l’art est le sens de la vie, l’essence vue à travers le tumulte des passions, à travers l’apparition multiforme et multicolore. L’art, au lieu de dissoudre activement la déformation, joue imaginativement et sublimement avec cette matière psychique même impure. Il est impossible que l’art en soit détaché, puisque pour dresser de l’affectivité à un tableau imagé, l’artiste doit présenter à l’imagination les couleurs et les contours de la vie, même dans ses manifestations perverses (les séductions et enchaînements de leurs conséquences néfastes) pour en dégager la forme pure, la beauté de la légalité secrète.


L’art est le miroir de la vie qui montre aux hommes capables d’être émus, les forces et les faiblesses des âmes, les conséquences néfastes de leurs exaltations imaginatives, afin d’obtenir la catharsis, l’élévation au dessus de la vanité coupable. L’art véridique est une production de l’imagination sublimement créatrice, opposée à l’imagination exaltée.
  

Extraits du livre de Paul Diel « le symbolisme dans la mythologie grecque »