BIPOLARITE PICTURALE AUX TONALITES CHAMANIQUES

               
                                                                                       LE SOUFFLE VITAL

La peinture comme un sauvetage, la peinture comme un sursaut de vie, la peinture qui fait sens. L’ âme est au cœur de ma démarche. L’ âme est reliée au souffle vital qui anime l'univers vivant depuis son commencement. Elle est cette part la plus sensible, la plus intime, la plus secrète, qui nous permet de relier intuitivement à une forme de transcendance. En latin le mot âme derive du mot anima, son origine est universelle et elle se retrouve dans toutes les grandes spiritualités. Indivisible, irréductible, elle est en chacun de nous depuis le début et elle nous accompagne jusqu'à la fin: François Cheng.

L’homme « moderne », l’Homme matérialiste, l'homme émancipé, rejette l’ idée même de l’ âme, la considérant comme un résidu de l’obscurantisme religieux . C est une amputation qui est un appauvrissement. Cet homme là ne jongle que par son corps et son esprit, alors que notre constitution est ternaire "corps, âme et esprit" et ce dualisme finit souvent par la mort de l’esprit et la tyrannie du corps.
Ce dualisme aboutit à une sorte d’hedonisme morbide et lassant qui est un système clos.
« Don Giovanni » ou la quête incessante du plaisir, afin de ne pas sombrer dans les méandres de son vide intérieur.  
Le miroir d’Athena ou Méduse perçoit son vrai visage à la chevelure de serpent, pour l’hedonisme au féminin.

Pour moi, il n’y a pas vraiment de démarche personnelle, car nous sommes tous reliés au souffle vital . Même ceux qui ont perdus leur esprit, ont gardé cette entité qui est l’ âme. Même si l'esprit et l'âme sont intimement liés, et même entrelassés, leurs rôles sont différents. L'esprit est central mais l'âme est essentielle. L'esprit est cette faculté qui nous permet de raisonner et de rationaliser notre existence, il régit le domaine du savoir, de l'organisation dans notre société. Alors que l'âme est cette part la plus intime de notre être, qui régit le domaine des sentiments, de la sensibilité, des ressentis, des affects et de la création artistique dans toute sa diversité.

Plusieurs thématiques servent cette approche , la métamorphose, la renaissance, la mythologie, les chemins de vie, la fête, le carnaval ou l’hymne au printemps, et plus récemment l’ironie sur les dérives de nos sociétés contemporaines dans la galerie que j’ai nommée « pop art », et dans un futur proche le thème des fées qui seront la représentation figurative de la régénération de la vie.



                                                                                         TECHNIQUES 

Il y a pratiquement toujours un relief dans mes tableaux plus ou moins prononcé, pour créer plus de force et d'émotion dans le sujet traité. Ce sont des inclusions diverses dans la résine et qui sont ensuite sculptées, poncées, gravées. Le relief peut être dans le sujet principal, dans l'ornementation, les habits, il peut même retranscrire un mouvement,en tout cas il se trouve toujours au premier plan.  Cependant les autres plans ont un rôle tout aussi important.  Ce que j'aime c'est que l'image sorte du tableau, et même quelquefois du cadre lui-même. 

Ces tableaux à la surface bombée et chaotique sont à mi chemin entre la peinture et la sculpture, ce sont des bas reliefs contemporains sur des supports tels que le plexiglas, l'aluminium, le bois et la toile . Ces reliefs sont amplifiées par des couleurs vives, des coulures épaisses, qui vont s'évanouir sur une surface lisse comme du cristal. Cette dualité que j'appelle bipolarité picturale sert une communion entre le monde du réel et le monde spirituel, entre rage et serenité, entre le visible et l'invisible qui s'apparente au chamanisme.
 

La resine coulée
La technique du pouring, est une technique qui me rappelle mon enfance, lorsque mon père qui était patissier, laissait couler le glaçage sur les mille feuilles et à l'aide d'une spatule y dessinait des formes attrayantes avec une habileté sans pareille, les pièces montées sculptées par le caramel coulant sur les choux à la crème, le chocolat qui prenait des formes magnifiques, et les fruits confits aux mille couleurs. J'etais fascinée par ces gateaux qui etaient pour moi des oeuvres d'art.
La resine est une technique qui offre une multitude de possibilités créatives. Outre le vernissage, on peut y melanger une infinité de couleurs qui vont migrer au hasard, y inclure des objets, et aussi permettre des reliefs très importants.


Le plexiglass
J'ai choisi le plexiglass, pour sa transparence, le verre étant trop fragile et trop lourd. Il offre la possiblité de rétro-éclairer ces tableaux à l'aide d'un système de leds à l'interieur d'un cadre. 

Le dibond 
Les plaques d'aluminium sont légères et rigides. Elles me permettent de créer des grands reliefs.







                                                                                        DANS MON ATELIER !

 Un tableau qui commence et c'est le début d'une aventure, qui peux durer plusieurs mois, ou se finaliser en quelques jours. Il m'arrive de le laisser plusieurs semaines, pour mieux l'observer et ainsi le reprendre avec une nouvelle dynamique.
Entre temps j'en commence un autre, les uns se succèdent aux autres, créant ainsi une incèssante éffervesence dans mon atelier. Le site est ordonné par thèmatiques, et non par années, je passe d'un sujet à un autre quelquefois au même moment selon mon inspiration.
                                                                                              L'art est pour moi un voyage intérieur, chamanique,  je redeviens un enfant de trois ans qui ne pense qu'à s'amuser, dans une joie immense. J'y libère toutes mes émotions, au travers des couleurs, des images, des collages. J'oublie tout, j'entre dans une autre dimension, hors de l'espace temps, dans un bonheur absolu. Je pense sincèrement que nous avons tous en nous cette capacité d’emerveillement.            

                                                                                         
La beauté  
La beauté n'est pas un simple ornement, la beauté est un signe par lequel la création nous signifie que la vie a un sens. Avec la présence de la beauté, on comprend que l'univers vivant, n'est pas une énorme entité neutre et indifférencié mais qu'il est mue par une intentionalité. La présence de la beauté est partout, une simple fleur est déjà un miracle, de beauté de parfum, un paysage, un arbre etc... Au sein de l'univers vivant on se dirige d'instinct vers ce qui est beau, et donc on prend une direction et on s'engage dans un cheminement, dans un devenir, dans une réalisation qui se résume par un seul mot : sens.  François Cheng


La beauté domaine de l'art est le sens de la vie, l'essence vue à travers le tumulte des passions, à travers l'apparition multiforme et multicolore. L'art au lieu de dissoudre activement la déformation, joue imaginativement et sublimement avec cette matière psychique, même impure. Il est impossible que l'art en soit détaché, puisque pour dresser de l'affectivité à un tableau imagé, l'artiste doit présenter à l'imagination les couleurs et les contours de la vie même dans ses manifestations perverses ( les seductions et les enchaînements de leurs conséquences néfastes ), afin d'en dégager la forme pure, la beauté de la legalité secrète. Paul Diel

                                                                               L' art

La création artistique dans toute sa diversité est le chant de l'âme. François Cheng

L'art est le miroir de la vie qui montre aux hommes capables d'être émus, les forces et les faiblesses des âmes, les conséquences néfastes de leurs exaltations imaginatives, afin d'obtenir la catharsis. Paul Diel




                                                                              ARTICLES MAGAZINES 

                                                             L'artiste aux mille matières


                                                         
                                                                           Mag : connexions des arts.

Enfant déjà, Brigitte Bresson se laisse envahir par l'émotion, en regardant son père peindre. L'art la fascine et très vite, elle se lance dans la création. Elle fait ses premiers pas d'artiste peintre avec de la peinture à l'huile et les pastels. Une façon de garder l'héritage artistique de son père. Pour donner du relief à ses tableaux, elle n'hésite pas à marier les matériaux. Brigitte utilise des enduits recouverts de glacis pour un résultat tout en transparence et en couleurs. L'artiste ne s'arrête pas là, elle y ajoute du sable, des craquelures, du papier, des feuilles d'or et d'argent ( tout ce qui peut l'inspirer sur le moment ). Son imagination est sans limite.
Pour l'artiste, la peinture est une sorte de poesie picturale, un rayonnement silencieux où se racontent des histoires. Elle prend donc plaisir son pinceau et sa peinture s'exprimer. Dès que son travail commence, Brigitte entre en méditation pour que sa créativité soit libre.


                                                                    LA RECHERCHE DE LA VERITE         
                                             

Mag : Art et design                

L'introspection, l'âme humaine dans ses plus grandes complexités, le rêve aussi, sont des sources d'inspiration inépuisables, pour cet artiste aux toiles colorées et poignantes. Mêlant habilement figuration et abstraction, Brigitte Bresson crée un univers onirique et poëtique dans lequel chacun puise une émotion forte.



                                                             PEINTURE DECORATIVE

SITE : http://brigittebresson.fr/